Plonger vers son psoas

Ce trimestre, la série de leçons hebdomadaires a démarré fort, avec une exploration du bassin et de ses mouvements de bascule vers l’avant et vers l’arrière.

C’est l’occasion en particulier d’aller à la rencontre de muscles profonds, qui peuvent amener un grand confort lorsque leur contraction devient plus libre et plus claire.

Certains élèves de mon cours étaient très enthousiastes à la fin de cette séance et je me suis demandé si elle serait aussi réjouissante pour des débutant(e)s. Alors j’ai demandé à une amie (qui a pratiqué un peu) d’essayer avec sa mère (qui n’avait jamais pratiqué). Voici ce qu’elles en disent :

Nous avons donc testé avec ma mère la séance Feldenkrais sur le psoas.
Nous avons toutes les deux apprécié l’exercice et senti un certain nombre de choses. On est assez souple du bassin donc pas de soucis pour mettre en place les exercices et on a bien compris tout ce que tu expliquais. Mais on pense qu’il y a des subtilités qu’on a pas forcement saisies/senties. Moi j’étais un peu perdue dans la façon de mettre le bassin vers l’avant en s’aidant uniquement des jambes, sans contracter les lombaires (alors que pas de soucis dans l’autre sens). Je ne « sens » pas assez mon corps, je n’étais pas sure de contracter ou non. Donc je referai la séance pour réessayer tout ça, ça ne me fera pas de mal !
Concernant les sensations après séance, j’étais super attentive à ma façon de marcher/bouger juste après, mais je suis vite repartie dans ma vie de tous les jours à moins faire attention à tout ça. La séance m’a fait du bien, j’étais bien détendue. Comme je n’ai pas de douleurs particulières à cet endroit c’était plutôt une détente générale d’avoir écouté mon corps.
Ce fut une bonne expérience pour ma maman qui ne connaissait pas du tout le feldenkrais. En plus certains mouvement lui faisait penser au Qi Gong qu’elle pratique. Du coup je lui ai passé les séances de tes cours d’été et elle a dit qu’elle allait les faire

Leur témoignage m’encourage à vous proposer d’essayer, moyennant deux petites précautions si c’est la première fois que vous faites du Feldenkrais :

  • je vous invite à lire un petit document qui propose une attitude lors de la pratique (douceur, etc.), cliquez sur le lien pour le télécharger ;
  • certains mouvements ne sont pas forcément disponibles tout de suite, il faut le temps de démêler les neurones et/ou les tissus. Alors glissons une minute culturelle… avez-vous déjà entendu « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. » ? C’est le moment de sentir dans votre corps la puissance de cette suggestion.

Vous trouverez ci-dessous une vidéo introductive avec un peu d’anatomie, puis l’enregistrement audio pour pratiquer allongé(e) dans un endroit de votre choix, de préférence une surface un peu ferme. Amusez-vous bien, et n’hésitez pas à me contacter pour me faire part de vos questions ou remarques.

 

 

Leçon no. 1 : Bascule du bassin et psoas

Télécharger (clic droit)

 

Share Button

Laisser un commentaire