Questions de centre

Ces derniers temps, votre serviteur a volontiers suivi une inclination à explorer la question « centre et périphérie ». Nos réflexions et leur concrétisation en Feldenkrais nous éloignent de cette façon de voir les gens où nous serions un tronc rigide prolongé par des membres s’agitant à la périphérie.

Loin de cette vision où l’on néglige les très nombreuses articulations du tronc (eh oui, toutes les vertèbres et toutes les côtes, en plus du bassin !), nous pouvons entamer une longue route pour améliorer à la fois la force et la finesse de nos actions et de nos sensations. Cet objectif est présent très souvent en Feldenkrais, il est permanent dans ce thème de la mise en relation entre le centre et la périphérie de nous.

Si la question vous intéresse, voici du grain à moudre :

  • une introduction proposée lors de la publication d’une série de leçons sur le sujet, quelques premières réflexions,
  • un article plus long, rédigé à l’intention des lecteurs d’Aïkido Journal

et des packs de séances pour cheminer sur cette voie (évidemment avec du plaisir et des découvertes concernant votre aisance à soulever des sacs de terreau quand vous jardinez) :

Pfiou, voilà de quoi se poser… au sol. Ou se poser des questions. Ou se poser des questions au sol. Bref, amusez-vous bien ! 🙂

Laisser un commentaire

Share via
Copy link
Powered by Social Snap